);

Château Pesquié

Château Pesquié
Château Pesquié
previous arrow
next arrow
Slider

Majestueux Château Pesquié,

toi qui, cinquante ans plus tôt, appartenait à un descendant d’Alphonse Daudet ! Tu as gardé avec le temps, Le Petit Chose indéfinissable qui imprègne de façon fugitive les heureux qui errent en tes lieux… Une beauté calme, lyrique. Mésanges, papillons et coccinelles hantent tes jardins effrayants de silence, à peine troublés par quelque zinzinulement. Il faut dire que,

la nature est reine, ici.

Et les frères Chaudière aiment cette reine, et la célèbrent chaque jour. Pour cela ils chérissent leur vignoble de près de cent hectares, au sud-ouest du Géant de Provence, alias le Mont Chauve, alias la terreur des cyclistes. Froom, Virenque, Pantani, mais aussi le cannibale Merckx, ou encore Poupou (Raymond Poulidor !), qui s’abstint exceptionnellement, en 1965, d’honorer sa légende d’éternel second pour gravir le 

Ventoux

plus vite que tous les autres coureurs du Tour de France. Grâce aux hélicoptères de France Télévision, le monde sait aujourd’hui, que cette région est bénie ; belle et préservée. Et les Chaudière en sont d’exemplaires protecteurs, eux qui cultivent leurs vignes en bio.  Un travail colossal ! Mais au Château Pesquié on ne rechigne pas à l’effort, surtout s’il s’agit de produire des raisins de qualité. Car les frères le savent : seuls des raisins irréprochables donnent

des vins de grande classe.

Blancs, rosés, rouges, chaque cuvée, chaque bouteille étiquetée “Château Pesquié” ouverte, assure les chanceuses et chanceux qui la dégustent, d’un haut niveau qualitatif. Syrahs, grenaches, mourvèdres… Clairettes, roussannes, viogners… Sable, calcaire, marnes… Expositions, vent, et même objectifs : autant de paramètres qui, assemblés dans des combinaisons complexes, donnent des vins aux profils sensiblement différents, mais invariablement réussis.

Les Terrasses

donnent des jus de grande gourmandise, dans le haut de la courbe de l’appellation Ventoux.

Quintessence,

en blanc comme en rouge, surclassent allègrement l’idée que l’on se faisait de ce vignoble jusqu’alors. Le blanc est élégant et suave ; le rouge fin et charpenté.

Silice,

où les grenaches sur sable donnent un vin frais, riche et soyeux, comparable dans le style à certains Chateauneuf-du-Pape, dont il n’a rien à envier…

Artemia,

le calcaire sublime ici des syrahs d’une beauté à couper le souffle. Cépage d’ordinaire plus septentrional, un traître ! Mais un traître à qui l’on pardonne aussitôt le calice porté aux lèvres impures. Une dégustation qui extasie, et qu’on n’oublie jamais…

Ascensio

les plus beaux, les vénérables grenaches sur terres argilo-calcaires. Un “Blockbuster”, selon l’Américain Jeb Dunnuck (dégustateur beau gosse). Infime quantité produite, seulement sur les meilleurs millésimes. Un monstre de puissance avec un parfait équilibre ! Un nectar funambule, en somme…

Alexandre et Frédéric

sont deux frères travailleurs, complémentaires, humbles et passionnés ; ils ont à coeur de perpétuer une tradition familiale de plusieurs générations, et historique de plus de 2000 ans : le vignoble du Ventoux est un des plus anciens de France. Ils font de Château Pesquié un exemple, une institution du sud de la France.

P1010636
Château Pesquié
Château Pesquié

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier